Installation de Nextcloud et Birwarden sur un NAS ASUSTOR

Nextcloud

Le plus simple est d’utiliser l’image docker de AppCentral. L’image se retrouve dans Portainer :

Je ne précise ici que certaines spécificités par rapport à l’utilisation de docker, sinon il s’agit d’une installation « standard » de Nextcloud avec l’utilisation de mysql que vous aurez installé évidemment 🙂 .

Avant de démarrer l’installation, j’ai créé un répertoire Nextcloud à la racine du volume2 (le disque dur de stockage). A l’installation du docker à partir de AppCentral, il est créé un répertoire /volume1/Docker/Nextcloud qui est lié au répertoire /var/www/html de l’image, si bien que les modifications qu’on fait dans le répertoire /volume1/Docker/Nextcloud sont persistantes. Il faut aussi créer (on peut le faire facilement dans portainer) un lien entre le répertoire /volume2/Nextcloud et le répertoire de l’image /var/www/html/data.

Il faut bien penser à redéfinir les droits dans les répertoires /volume1/Docker/Nextcloud et dans /volume2/Nextcloud car ils vont être attaqués par le serveur du container, qui par défaut à un identifiant user:group fixé à 33:33, alors que les répertoires ci-dessus, ceux du NAS, sont fixés à admin:administrators soit 999:999. Il faut donc de suite faire :

root@astorus:/volume1/Docker/Traefik# chown -R 33:33 /volume1/Docker/Nextcloud && chown -R 33:33 /volume2/Nextcloud

Il y a un autre piège qui nécessite la modification suivante sur le fichier de configuration. En effet on va obtenir un mauvais fonctionnement à l’utilisation de traefik/https en l’état. Cette erreur est résolue en ajoutant les lignes suivantes dans le fichier config.php (situé dans /volume1/Docker/Nextcloud/config/config.php) :

  'forwarded_for_headers' =>                          
  array (                                             
    0 => 'HTTP_X_FORWARDED_FOR',                      
  ),                                                  
  'overwriteprotocol' => 'https',                     

C’est d’ailleurs bien expliqué dans la doc de Nextcloud.

Et normalement, une fois loggé avec les identifiants donnés au démarrage, on arrive sur la page principale de Nextcloud :

Bitwarden

Le pus simple est également de l’installer à partir de AppCentral. Pour cette application il n’y a rien à faire, ça fonctionne parfaitement dès l’installation !

Après avoir utilisé plusieurs années Keepass, je suis passé depuis 1 an et quelques mois à Bitwarden et je ne le regrette pas. J’y ai accès depuis n’importe quelle appli Linux, Windows, Android, ou Web, en off-line ou en on-line.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *